Moly-Sabata lance sa boutique afin de prolonger le soutien matériel à sa communauté d’artistes, tout en permettant au public de repartir avec des objets produits sur place, ou liés au programme de résidences. L’initiative s’inscrit dans le sillage du succès de l’exposition-vente de céramique utilitaire « Aux foyers » présentée à l’automne 2020, qui réveilla les habitudes du village d’acheter sa vaisselle à Moly-Sabata au temps d’Anne Dangar (1885-1951). En complément d’une sélection de poteries issues de cette actualité, des céramistes sont invité·e·s afin d’alimenter le réassort au fil des rencontres et des complicités.

Afin de préserver l’expérience sensible d’une visite du lieu, les produits peuvent être réservés en ligne, mais doivent être retirés en personne à Moly-Sabata. Le projet se positionne ainsi à contre-courant du phénomène de commerce en ligne, affirmant la perspective de vous accueillir bientôt au bord du Rhône à Sablons.

Depuis sa création, le Moly shop a présenté des objets de Nadia Agnolet pour Bernard, Victor Alarçon, Héloïse Bariol, Pauline Bonnet, Léa Brodiez, Ève Chabanon, Jean-Jacques Dubernard, Clément Garcia, Jean-Jacques Gentil, Lucie Malbéqui, Marianne Marić, Étienne Mauroy, Nitsa Meletopoulos, JP Racca-Vammerisse pour Marcel et Magali Wagner.

Moly-Sabata réserve 25 % des ventes à la dotation de bourses de production. En 2021, le Moly shop a ainsi généré deux bourses de 1.000 € attribuées à Wandrille Duruflé et AuchKatzStudio dans le cadre de leur résidence dans nos ateliers.

Prochaines ouvertures publiques du Moly shop
Catalogue des céramiques disponibles (mars 2022)

Pour toute réservation de pièce en amont du retrait, merci de contacter virginie.retornaz (at) moly-sabata.com

En 2022, le Moly shop s’exporte et propose un nouvel avatar à l’automne à Strasbourg. Moly-Sabata continue à s’engager à distribuer des œuvres d’usage, en privilégiant le circuit court et l’attention aux artisans des territoires qu’elle investit.

du 1er octobre 2022 au 8 janvier 2023 au Ceaac (Strasbourg)

↖ vue du Moly shop #1 dans le salon jaune à Moly-Sabata, encadré par « La Vénus de Sablons » de Marianne Marić et un tapis d’après Albert Gleizes produit par Boccara (Paris)
↖ vue du Moly shop #2 dans le poterie d’Anne Dangar à Moly-Sabata