Une invitation du Musée de Valence du 26 juin au 21 août 2016 dans le cadre de...

Une invitation du Musée de Valence du 26 juin au 21 août 2016 dans le cadre de l’évènement « Anne Dangar, céramiste. Le Cubisme au quotidien » avec des céramiques de Jean-Baptiste Bernadet, Kris Campo, Morgan Courtois, Pierre David, Suzanne Husky, Gabriel Méo, David Posth-Kohler, JP Racca-Vammerisse, Octave Rimbert-Rivière et Mathias Tujague ainsi que quelques caresses opportunes de Lindsey Mendick selon un commissariat de Joël Riff pour Moly-Sabata / Fondation Albert Gleizes

Vernissage le samedi 25 juin 2016 à 17h au Musée de Valence au 4 rue Saint-Didier à Valence

-
Anne fait des poteries. Elle a quitté son Australie natale pour vivre l’aventure cubiste selon les apprentissages d’un idéal, dans les sillons d’où proviennent sa matière première, à Moly-Sabata.

Lucie fait des tissages. Elle a suivi ses employeurs qui déménagèrent à la campagne, trouvant au sein de cette famille sa propre place en continuant à s’occuper des enfants, à Moly-Sabata.

La rencontre se fait là. Étrangement, chacune s’y retrouve par l’entremise d’une figure masculine, maître ou patriarche. L’influence paternisante est grande. Sur place cependant, au quotidien, elle se dématérialisera. C’est bien un univers de femmes qui persiste. Les amies vivent alors ensemble et restent à ce jour les artistes qui partagèrent le plus de temps dans cette colonie. Elles forgèrent une complicité manifeste et au fil des années, prirent l’habitude d’associer leurs productions, l’une sur l’autre, par un jeu de contacts propices, avec dextérité. Voilà l’assurance d’une enveloppe, la sécurité d’un socle tendre qui sait rester stable. L’émaillé s’assied sur le moelleux. Le doux accueille le dur.

Aujourd’hui, rassembler les céramiques récemment réalisées en résidence à Moly-Sabata, c’est aussi réveiller cette intime tradition. Plus qu’un récapitulatif d’objets, il s’agit de partager la sensualité d’un dispositif simple et entier, qui n’envisage plus la terre cuite comme une sculpture quelconque mais en tant que médium exigeant les plaisirs domestiques de l’agencement. Au sein d’une actualité artistique dans laquelle la céramique acquiert une visibilité exponentielle, il est bon de rappeler que l’on en produit à Moly-Sabata depuis près de quatre-vingt-dix ans, et que des stratégies pour l’exposer y ont été développées simultanément. De quoi affirmer les joies de surfaces complémentaires. Le cassant se love dans les plis. Le souple frôle le brillant.

♥ Anne Dangar fit construire à Moly-Sabata un four à bois en 1947. Jean-Baptiste Bernadet fit installer à Moly-Sabata un four électrique en 2014. Merci ♥

L’exposition est ouverte le mardi de 14h à 18h et du mercredi au dimanche de 10h à 18h aux tarifs du Musée de Valence.

Musée de Valence
direction Pascale Soleil
4 place des Ormeaux
26000 Valence
04 75 79 20 80
http://www.museedevalence.fr

-
Poteries d’Anne Dangar et tissages de Lucie Deveyle à Moly-Sabata, juillet 1950 – Collection privée
Poteries d’Anne Dangar et tissages de Lucie Deveyle à Moly-Sabata, juillet 1950 – Collection privée
Poteries d’Anne Dangar et tissages de Lucie Deveyle en premier plan à l’Exposition cubiste du Salon d’automne au Palais de Chaillot à Paris, novembre 1938 – Documentation Musée national d’art moderne Centre Georges Pompidou, Paris
Poteries d’Anne Dangar et tissages de Lucie Deveyle à Moly-Sabata, automne 1934 – Courtoisie Grace Crowley papers, Art gallery of New south wales research library and archive, Sydney